mardi 5 février 2013

Soirée "le bien vivre ensemble" hier à Drancy à l'initiative d'Hassen Chalghoumi

Le 4 février à Drancy
Invité à la soirée hier "le bien vivre ensemble" à Drancy à l'initiative de l'imam Hassen Chalghoumi commencée devant le mémorial de la Shoah de Drancy (voir l'article de Libération).
En présence de Manuel Valls, Ministre de l'Intérieur, de Jean-Christophe Lagarde, Maire de Drancy, Richard Prasquier, président du CRIF, Joël Mergui, Président du consistoire de France, Abdallah Mirghane, Ambassadeur des Comores, et de nombreux responsables religieux
musulmans, juifs et chrétiens.


Hassen Chalghoumi, Abdallah Mirghane et Richard Prasquier
Une soirée sous le signe de la concorde, de la promotion de la religion comme vecteur d'amour et de paix.

Quelques phrases choisies :
Hassen Chalghoumi "Les imams doivent être français et formés en France. Pour un islam de France libre et indépendant et ancré dans notre république."
Pour information, aujourd'hui des imams marocains ou algériens officient en France en étant payé par leur pays. Il y a donc des fonctionnaires d'état étranger qui enseignent dans les mosquées françaises.
Richard Prasquier "Nous sommes tous dans ce combat, ce combat pour les valeurs de la civilisation, et ce combat nous allons le gagner!"
Joël Mergui "...les musiques, les traditions, les mets, les odeurs, sont de bons vecteurs pour rapprocher les cœurs"
Manuel Valls "La seule maison commune qui accueille toutes les différences, c'est la république"
M. Valls ne s'est pas exprimé sur la procédure d'expulsion qui vise un imam de Seine-Saint-Denis "notamment" mis en cause pour des propos homophobes (Voir la dépèche de l'AFP du 30 janvier
On aurait aimer avoir des éclaircissements sur les motifs de cette procédure expulsion :
  • Que veut dire ce "notamment"?
  • Qu'entendez vous par "propos homophobes"?
  • Un "propos homophobe" est une menace grave pour l'ordre public? 
  • Est ce une ingérence dans le culte musulman?
  • Est ce une intimidation visant à empêcher les musulmans de rejoindre en masse le mouvement contre le mariage gay?
Mais ne ternissons pas cette soirée riche de l'espérance d'une unité de cœur dans la diversité d'origine, de croyance et de foi.

A tous les organisateurs, merci pour cette soirée et merci pour votre engagement courageux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire